Remarquable réussite des infirmières et des infirmiers maghrébins à l’AEC Intégration à la profession infirmière

AEC Graduées Et Gradués SEC Chibougamau (1)
15 janvier 2024

Le Service aux entreprises et aux collectivités (SEC) du Cégep de St-Félicien se joint au Centre régional de santé et de services sociaux de la Baie-James (CRSSS de la Baie-James) pour souligner la réussite des dix infirmières et infirmiers provenant du Maroc et de la Tunisie qui ont complété avec succès leur attestation d’études collégiales en Intégration à la profession infirmière au Québec.

Célébration et reconnaissance
Le 15 décembre dernier, un dîner et une activité de reconnaissance ont été organisés par le SEC pour célébrer la fin d’études de ces étudiants internationaux en compagnie de deux représentants du CRSSS de la Baie-James. Un beau moment rempli de joie et de fierté pour ces étudiants afin de marquer le couronnement d’une année intensive d’efforts et de dépassement de soi.

Témoignage d’un gradué
« Ma vie à Chibougamau s’est transformée en une aventure exceptionnelle, où chaque moment a contribué à ma croissance personnelle et professionnelle. Les cours de soins infirmiers, avec leur équilibre entre théorie et pratique, m’ont offert une préparation exceptionnelle, renforcée par des stages cliniques et des laboratoires modernes », a souligné M. Mohamed Bouchfira, gradué de cette 1re cohorte offerte au SEC à Chibougamau.

Parcours intensif
Après un total de 1305 heures de formation et de stages en l’espace d’un an, c’est un défi relevé pour les dix étudiants maghrébins. « La formation présentait plusieurs défis, soit d’ordre linguistique, culturel et professionnel. La détermination des étudiants ainsi que le soutien continuel des enseignantes, de la conseillère pédagogique, avec le support inconditionnel du CRSSS de la Baie-James ont permis de créer un environnement propice à l’apprentissage de la profession », selon Mme Manon Lemay, enseignante dans le cadre du programme.

Permis d’exercer au Québec
Le 26 mars prochain, les dix diplômés seront bien préparés pour effectuer l’examen d’admission de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ). La réussite de cet examen leur permettra d’obtenir le permis de l’OIIQ qui les autorisera à exercer la profession d’infirmière au Québec.

Opportunités professionnelles dans le Nord-du-Québec
Depuis l’automne 2022, certains étudiants ont occupé les fonctions en tant que préposé aux bénéficiaires, de préposé au transport ou d’agent administratif au sein du Centre de santé de Chibougamau et au CHSLD Boréal. Depuis la réussite de leur formation, tous les gradués de l’AEC travaillent pour le CRSSS de la Baie-James en tant que candidat à l’exercice de la profession infirmière (CEPI) dans les différents services et unités de soins : soit au CHSLD, à l’urgence, aux soins de courte durée, au bloc opératoire et en hémodialyse.

« Je salue le travail réalisé par les infirmières et infirmiers en provenance du Maroc et de la Tunisie. Ils récoltent le fruit de leurs efforts qui les mènent à cette diplomation. Félicitations pour cet accomplissement. Leur apport à nos équipes sera le bienvenu », mentionne Mme Myriam Mailhebiau, agente de planification, de programmation et de recherche du CRSSS de la Baie-James.

Partenariat réussi
Le Service aux entreprises et aux entreprises du Cégep de St-Félicien et le Centre régional de santé et de services sociaux de la Baie-James tiennent à souligner la précieuse collaboration de tous les partenaires qui ont contribué de près ou de loin à l’intégration et à la réussite des étudiants de cette première cohorte de l’AEC. Ce projet collectif a permis aux étudiants de développer leur capacité à offrir des soins de qualité et adaptés aux besoins de la clientèle, aux réalités sociales et culturelles d'ici pour les rendre aptes à occuper un emploi en soins infirmiers.

À propos de l’origine de la création de cette cohorte
Lancé par le gouvernement du Québec, le programme s’inscrit dans le cadre d’un projet spécifique qui est le fruit d’une concertation entre les ministères de la Santé et des Services sociaux (MSSS), de l’Enseignement supérieur (MES) et de l’Immigration de la francisation et de l’intégration (MIFI), visant à pallier la pénurie de main-d’oeuvre en santé dans certaines régions du Québec. Ce programme prépare l’infirmière diplômée ou l’infirmier diplômé hors Québec (IDHQ) à l’exercice de la profession infirmière au Québec. Basé sur les acquis scolaires et expérientiels des diplômés hors Québec, l’objectif du programme est d’actualiser des connaissances et des habiletés existantes pour leur permettre d’adapter leurs compétences et d’en développer de nouvelles afin de moduler leur pratique au contexte québécois.

Sur la photo (de gauche à droite) : Souad Ouchbakou, Otmane Bouhali, Hamid Lamrhari, Salha Rekik, Yosra Harrathi, Meryem Rjaoui, Soukaïna Chegue, Mohamed Bouchfira, Iheb Rached. Absent sur la photo : Iyed Dhahri. Crédit photo : Jair Rodriguez